Assurance auto : peut-on conduire le véhicule de quelqu’un d’autre ?

Publié le : 01 décembre 20214 mins de lecture

Vous devez faire conduire la voiture par l’un de vos proches pour différentes situations. Plusieurs personnes peuvent être couvertes par un contrat d’assurance automobile, vous pouvez donc souscrire une assurance avant de conduire. Mais est-on couvert si l’on conduit la voiture d’autrui ?

Assurance auto : qui est le conducteur mentionné dans le contrat ?

Une voiture est principalement conduite par le conducteur principal. Lors de la conclusion d’un contrat d’assurance automobile, un assureur se référera nécessairement à la notion de « conducteur principal ». Il s’agit généralement du propriétaire du véhicule ou de la personne qui conduit le plus souvent le véhicule. Si le contrat prévoit une clause d’exclusivité, lui seul pourra conduire la voiture. D’ailleurs on peut souscrire une assurance auto immédiatement.

Les conducteurs mineurs peuvent être spécifiés dans le contrat. Cependant, la plupart des contrats d’assurance automobile permettent au conducteur principal de désigner une autre personne, comme un conjoint, un enfant, un parent ou un colocataire, pour conduire le véhicule. Dans ce cas, ces personnes seront donc considérées comme conducteurs secondaires ou temporaires et bénéficient du même niveau de protection que les conducteurs principaux en cas d’accident. Dans le même temps, le montant de l’assurance tient compte des différentes personnes et de l’expérience de conduite. Sur certains contrats, une franchise supplémentaire peut s’appliquer si l’un des conducteurs est débutant.

Est-on couvert lorsqu’on conduit la voiture de quelqu’un d’autre ?

Un contrat d’assurance automobile est un contrat entre un assuré et une compagnie d’assurance concernant un véhicule. En fait, si vous conduisez la voiture de quelqu’un d’autre, la compagnie d’assurance de cette voiture est affectée. Seule une personne ayant un permis de conduire valide peut donc souscrire régulièrement une assurance responsabilité civile. Les garanties liées au véhicule (tout dommage…) peuvent avoir des limitations selon l’assureur. Généralement, en cas d’accident, la franchise est supérieure à celle existante.

Méfiez-vous des conducteurs à risques

Un ami ou un voisin a-t-il besoin d’une voiture temporairement pour la journée, le soir ou le week-end ? Vous lui faites confiance et n’hésitez pas une seconde. Vous lui prêtez votre voiture. Il devient « chauffeur occasionnel » aux yeux de votre assureur. La plupart des contrats d’assurance auto le permettent. Cependant, prêter une voiture peut avoir de lourdes conséquences en cas d’accident grave.

Le contrat peut prévoir que le malus que vous devez peut augmenter ou que votre indemnité peut diminuer. Cela se produit généralement lorsque la personne dispose d’un Permis de conduire de moins de 2 ans, qu’elle a moins de 21 ans (ou jusqu’à 25 ans selon l’assureur) ou encore qu’elle ne s’est jamais assurée. Ces personnes sont notamment considérées comme conducteurs à risques.

 

Plan du site