Ethylotest obligatoire : les motos sont-elles également concernées ?

Publié le : 01 décembre 20213 mins de lecture

La conduite en état d’ivresse constitue l’une des principales causes des accidents de la route en France. Pour faire face à ce problème, les autorités ont mis en vigueur en 2012 une loi stipulant l’obligation d’avoir un éthylotest à portée de main au volant. Ce décret concerne-t-il également les motos ? Si vous souhaitez en savoir plus, ce guide vous fournira toutes les informations dont vous avez besoin.

L’éthylotest : ce qu’il faut savoir !

L’éthylotest est un appareil qui mesure la quantité d’éthanol ou d’alcool présente dans l’air expiré. Pour votre information, il existe deux types d’éthylotests. D’une part, il y a l’éthylotest chimique à usage unique. Il s’agit d’un ballon dans lequel vous devez souffler. Si la teneur en alcool de l’haleine atteint un certain niveau, un réactif chimique situé à l’intérieur de l’appareil change de couleur. D’autre part, il y a l’éthylotest électronique qui est une sonde qui produit un signal électrique. Il est doté d’un seul embout buccal. Toutefois, l’appareil est réutilisable. Le résultat exprimé par ces appareils permet de déduire la quantité d’alcool présente dans le sang.

L’éthylotest et les motos !

Pour renforcer la sécurité routière, depuis le 1er juillet 2012, les conducteurs de véhicules terrestres à moteur, y compris les motos de plus de 50 cm3, sont tenus d’avoir un éthylotest à portée de main. Concrètement, en cas de contrôle des forces de l’ordre, ils doivent prouver qu’ils ont en leur possession immédiate un éthylotest non utilisé et non périmé. L’appareil doit également être conforme aux normes, dont les références ont été publiées au journal officiel. Toutefois, comme le dispositif rétro-réfléchissant concerne les utilisateurs de véhicules à deux roues de moins de 125 cm3, les cyclomoteurs sont les seuls véhicules exclus de cette réglementation. En l’absence de contrôle d’alcoolémie, les automobilistes, motocyclistes et cyclomotoristes sont passibles d’une amende.

Une obligation supprimée en 2020 !

La volonté du gouvernement d’obliger les automobilistes et les motocyclistes à se munir d’un éthylotest n’a pas été concrétisée. En pratique, depuis le 22 mai 2020, le gouvernement a supprimé l’obligation d’avoir un éthylotest jetable dans la voiture ou sur une moto pour plusieurs raisons. En effet, il a considéré que cette mesure était inefficace. De plus, la disponibilité et l’approvisionnement des produits devenaient préoccupants. Par ailleurs, l’appareil étant destiné à un usage unique, il peut poser un réel problème pour l’environnement. L’emballage plastique et les compositions chimiques peuvent générer des matières lourdes et toxiques.

Plan du site